Nouvelles recettes

Les meilleurs défilés printemps/été 2014 à ramasser avant qu'ils ne se vendent

Les meilleurs défilés printemps/été 2014 à ramasser avant qu'ils ne se vendent


Maintenant que le printemps est enfin arrivé, toutes ces pièces que nous convoitions sur le podium en septembre dernier deviennent disponibles. C'est comme un rêve devenu réalité. C'était une saison de la semaine de la mode spectaculaire et il y avait beaucoup de favoris parmi lesquels choisir, certains que nous pouvions voir porter par Anna Wintour et d'autres encore plus, excentrique les amateurs de mode feraient sans aucun doute du sport tout l'été. Mais que votre style soit jeune et sexy ou classiquement féminin, il y a quelque chose hors de ces pistes que vous êtes sûr de vouloir. Avec quelques pièces remarquables, certains de nos favoris ont disparu avant même d'être mis en vente, mais cela ne nous a pas empêchés de repérer immédiatement un nouveau favori. Personnellement, nous prendrions un de tout sur cette liste, mais nous ne voulons pas être trop cupide…

event_venue=###contact_name=###contact_phone=###contact_email=Photo avec l'aimable autorisation de Burberry Prorsum

Burberry Prorsum a été éblouie de pastels pour le printemps, obligeant chaque passionnée de la mode à abandonner ce qu'elle faisait et à commencer immédiatement à planifier une tenue autour de jupes en dentelle lavande et rose. Oui, Cara Delevingne était celle qui a modelé la nouvelle pièce incontournable et nous sommes presque sûrs que ce n'est pas une coïncidence. La collection propose une série d'imprimés en dentelle, tous dans des styles et des couleurs différents, suffisamment pour remplir votre garde-robe et ne jamais vous ennuyer, mais ce rose est le top. Des rédactrices de mode, des mannequins et des célébrités ont été vues en train de le porter juste après ses débuts sur les podiums. La jupe en dentelle anglaise ornée de pierres précieuses est disponible chez Burberry au prix de 2 495 $.

Photo gracieuseté de Mytheresa

La collection printemps 2014 de Miu Miu était entièrement consacrée aux pastels, aux licornes, aux chats et aux arcs-en-ciel. D'accord, peut-être que Miuccia Prada est allée un peu trop loin, mais c'est ce qui a rendu cette collection si chaude. Le lendemain, l'élite de la mode a été vue arborant certains des manteaux imprimés ou des talons de chatons, et nous n'avons pas besoin de nous rappeler que tout le monde aime les félins en ce moment. Si vous pouvez vous procurer l'un des rares manteaux (qui semble avoir été épuisé avant même d'être offert au public), alors prenez-en un, mais nous serions tout aussi heureux avec les ballerines ultra-adorables mettant en vedette le même chaton chic. Les ballerines en cuir verni imprimé Miu Miu sont disponibles chez Mytheresa et au prix de 750 $.

Photo gracieuseté de Versace

Versace nous laisse toujours un peu nerveux après un spectacle, voulons-nous cette robe ? Pouvons-nous retirer autant de peau? Ils ont réalisé, peu importe, c'est l'été et oui, nous besoin cette robe. Sans aucun doute la préférée du bureau JustLuxe, la robe drapée découpée figurait en tête de notre liste d'achats incontournables en raison de ses couches presque inappropriées, des découpes par temps chaud et de la chaîne qui crie pratiquement Versace. Bien sûr, il faut un certain type de femmes pour porter ce look audacieux, mais qu'est-ce que la vie sans un peu de plaisir ? La robe drapée découpée est disponible chez Versace et au prix de 4 625 $.

Photo gracieuseté de Mara Hoffman

Les fans de Mara Hoffman connaissent la créatrice pour son look distinct de couleurs et d'imprimés, un style qui lui est propre. Son défilé printemps 2014 était un étalage lumineux de teintes estivales, et nous avons trouvé plus que quelques pièces dont nous aurions besoin avant que le temps chaud ne frappe. Attrapez quelques-unes de ses robes mini et maxi dos nu pour les ensembles de plage les plus faciles. Les points forts du spectacle étaient les robes arc-en-ciel perlées, une interprétation littérale de son amour pour la couleur. Le dashiki perlé est disponible en ligne chez Mara Hoffman et au prix de 1 628 $.

Photo gracieuseté de Fendi

Fendi a la touche dorée en matière de fourrure. Printemps, été, automne, peu importe, leur fourrure est parfaitement au point. Tout accessoire que vous récupérez dans leur collection printemps 2014 devra avoir un peu de duvet quelque part. Que vous y attachiez une poussette ou que vous mettiez la main sur ce porte-clés flou de Karl Lagerfeld, il s'agit d'ajouter des accessoires à vos accessoires. Nous avons adoré les robes ombrées qui sont descendues sur le podium, mais avoir ce motif multidimensionnel cool dans un sac à main signifie que nous pouvons le porter encore plus. Le sac cabas Fendi Degradè Pink 2 Jours en cuir de veau est disponible dans les boutiques Fendi du monde entier au prix de 2 850 $.

Photo gracieuseté de Proenza Schouler

Les collections Proenza Schouler se vendent toujours comme des petits pains. C'est sans aucun doute un duo de designers qui connaît son public et sait donner aux femmes un look qu'elles garderont dans leur rotation pendant des années. L'imprimé arbre noir et blanc de la collection Printemps/Été 2014 se démarque totalement et sa robe péplum superposée sans manches est parfaite pour rester chic et haute couture tout l'été. Notre chose préférée à propos de la robe est le basque à taille basse, au lieu d'accentuer les hanches (ce qui est généralement ne pas une caractéristique préférée), cette coupe allonge le corps, faisant paraître le porteur grand et dégingandé. La robe péplum superposée sans manches est disponible chez Proenza Schouler et au prix de 2 850 $.

Photo gracieuseté de Chanel

Chanel nous a emportés avec des imprimés artistiques, une couleur intense pour les yeux et une adorable petite minaudière Chanel n ° 5 que nous savions devoir avoir, mais jusqu'à présent, la star de l'évasion semble être ces grosses perles criardes, presque ridicules en proportion qui chaque modèle était accessoirisé. D'énormes bagues de cocktail, de gros bracelets et des manchettes mod ornaient chaque femme, mais le favori de tout le monde était le grand collier de perles qui ressemblait à des écouteurs. Ils ne l'étaient pas du tout, alors ne vous attendez pas à entendre Jason Mraz hurler à travers eux, mais ils avaient l'air alors cool. Collier d'écouteurs en métal orné de perles disponible dans les boutiques Chanel du monde entier et au prix de 1 875 $.

Photo gracieuseté de Marc par Marc Jacobs

Marc by Marc Jacobs a laissé tout le monde convoiter les métalliques de la pire des manières. Quelques étoiles, quelques satins brillants et nous étions fondamentalement accros. Alors que la plupart des collections printemps/été visent à tirer le meilleur parti des couleurs et des vêtements pour temps chaud, cette collection a également pris en compte les jours les plus maussades du printemps où nous passons encore la moitié de notre journée dans un manteau et n'enfilons des sandales qu'à la mi-temps. -Juillet. Le manteau en cuir vert menthe se démarque totalement et allie parfaitement les tendances des tons pastel et métalliques. Le manteau en cuir métallisé est disponible chez Marc Jacobs et au prix de 1 598 $.


Le débat : un homme adulte peut-il porter un débardeur ?

Les débardeurs pourraient être les chemises les plus efficaces, couvrant tous les signes vitaux avec le moins de matière. Et ils sont un incontournable de l'été pour des milliers d'hommes, une popularité qui a récemment attiré l'attention de certains créateurs de haute couture, qui ont défilé en débardeurs sur les podiums printemps/été 2015. Mais juste parce que Dries Van Noten les montre, cela ne signifie pas que les débardeurs sont incontestablement élégants ou, disons, appropriés pour n'importe où autre que la plage. Pour découvrir les nuances d'un haut des plus controversés, nous avons invité les rédacteurs de style d'Esquire Digital, Andrew D. Luecke et Max Berlinger, à discuter des avantages et des inconvénients du débardeur.

MAX BERLINGER : Nous voici donc dans la chaleur de l'été à discuter de la chemise d'été la plus respirante : le débardeur.

ANDRE LUECKE : Vous entendez par là la seule chemise sans grâce et sans but. Max, est-ce vraiment plus cool qu'un t-shirt ou, mieux encore, une belle chemise aloha ? Non, ce n'est pas le cas. La seule chose à laquelle il fournit de l'air, c'est la vanité.

Mo : Tout d'abord, votre recommandation simultanée de chemises aloha et de dédain pour la vanité est étonnante. Deuxièmement, lorsqu'il fait chaud et humide, ou que vous êtes exposé à la lumière directe du soleil pendant une période prolongée, un débardeur est certainement une option plus fraîche.

AL: Mais il expose vos épaules et votre poitrine à la lumière directe du soleil, alors qu'une chemise blanche repoussera la lumière du soleil loin de votre corps.

Mo : Troisièmement, les débardeurs ne sont plus seulement des vêtements de détente vendus par les marques de skate et de surf. Les designers s'en emparent. Des labels réputés les ont utilisés sur leurs pistes, d'accord, certes pas ensoleillées.

AL: Une apparition dans un défilé n'est pas une justification. Regardez le défilé de Thom Browne d'il y a quelques semaines&mdashit est unwearable. C'est peut-être de la "mode" mais ce n'est pas du style.

Mo : Vous ne pouvez pas utiliser à juste titre cette dystopie de Thom Browne comme exemple. Dries Van Noten et Bottega Veneta les ont également montrés, d'une manière portable. Je ne dis pas que je recommande à un homme adulte de porter un débardeur avec un graphique punk-rock dessus, mais un débardeur de couleur unie et fait d'un bon tissu est un bon substitut à un t-shirt uni. Bien sûr, les jocks et les frères de la fraternité sont les affiches de facto des débardeurs, mais cela ne signifie pas que les hommes plus respectables ne peuvent pas les reprendre.

AL: Les ramener où exactement ? Écoutez, non seulement les débardeurs manquent de dignité, mais ils ont aussi une forme très difficile à porter pour de nombreux hommes, à moins que vous n'ayez une poitrine et des épaules massives et une taille étroite, ou que vous soyez très mince sans aucun ventre. Et même cette première option de tête de viande n'a pas l'air si géniale. Un débardeur est l'opposé d'un blazer sur mesure : il rend la plupart des hommes pires. Et Dieu vous garde de montrer un téton dans un lieu public.

Mo : Aucun argument sur ce dernier bit. Et oui, c'est un style qui convient le mieux aux hommes qui travaillent sur leur forme physique et il devrait probablement être évité par les gars plus corpulents. Mais c'est votre récompense pour faire de l'exercice et montrer votre corps. Et bien qu'il ne s'agisse certainement pas d'une veste sur mesure, si vous vous présentez dans un réservoir à un barbecue dans le jardin par une journée d'été étouffante, je doute fort que quiconque clignerait des yeux. Si vous portiez une veste à double boutonnage, même bien taillée, vous auriez probablement l'air hors de propos.

AL: Ce qui est déplacé, c'est de dépenser trois cents dollars pour un char Dries.

Mo : Encore une fois, j'ai pensé que ceux qui étaient un peu lâches et volumineux qui étaient montrés aux semaines de la mode à Paris et à Milan avaient une certaine insouciance.

AL: Insouciance? Plus proche du centre commercial punk adolescent.

Mo : Dries les a montrés avec un short imprimé, et il avait l'air cool et jeune mais toujours sophistiqué. Chez Bottega, ils étaient portés sous un tas de choses, ce qui, à mon avis, ressemblait à celui des hommes adultes.en dehors des centres commerciaux&mdashdress en été, avec plusieurs couches légères qui peuvent être ajustées à leur guise. C'est facile à vivre et pas si sérieux ou étouffant, ce que j'apprécie. Le prix, eh bien, il y a beaucoup de choses à dire sur la dépense de grosses sommes d'argent pour des articles assez courants. Mais je suis sûr qu'American Apparel, ou J.Crew, ou Urban Outfitters, ou même H&M ont de belles versions simples que beaucoup de gens pourraient porter.

AL: Eh bien, je suppose que nous sommes dans une impasse.

Mo : Ouais, j'ai besoin d'aller me calmer. Peut-être glisser dans mon réservoir.


Le débat : un homme adulte peut-il porter un débardeur ?

Les débardeurs pourraient être les chemises les plus efficaces, couvrant tous les signes vitaux avec le moins de matériel. Et ils sont un incontournable de l'été pour des milliers d'hommes, une popularité qui a récemment attiré l'attention de certains créateurs de haute couture, qui ont défilé en débardeurs sur les podiums printemps/été 2015. Mais juste parce que Dries Van Noten les montre, cela ne signifie pas que les débardeurs sont incontestablement élégants ou, disons, appropriés pour n'importe où autre que la plage. Pour découvrir les nuances d'un haut des plus controversés, nous avons invité les rédacteurs de style d'Esquire Digital, Andrew D. Luecke et Max Berlinger, à discuter des avantages et des inconvénients du débardeur.

MAX BERLINGER : Alors, nous voici dans la chaleur de l'été pour discuter de la chemise d'été la plus respirante : le débardeur.

ANDRE LUECKE : Vous entendez par là la seule chemise sans grâce et sans but. Max, est-ce vraiment plus cool qu'un tee-shirt ou, encore mieux, une belle chemise aloha ? Non, ce n'est pas le cas. La seule chose à laquelle il fournit de l'air, c'est la vanité.

Mo : Tout d'abord, votre recommandation simultanée de chemises aloha et de dédain pour la vanité est étonnante. Deuxièmement, lorsqu'il fait chaud et humide, ou que vous êtes exposé à la lumière directe du soleil pendant une période prolongée, un débardeur est certainement une option plus fraîche.

AL: Mais il expose vos épaules et votre poitrine à la lumière directe du soleil, alors qu'une chemise blanche repoussera la lumière du soleil loin de votre corps.

Mo : Troisièmement, les débardeurs ne sont plus seulement des vêtements de détente vendus par les marques de skate et de surf. Les designers s'en emparent. Des labels réputés les ont utilisés sur leurs pistes, d'accord, certes pas ensoleillées.

AL: Une apparition dans un défilé n'est pas une justification. Regardez le défilé de Thom Browne d'il y a quelques semaines&mdashit est unwearable. C'est peut-être de la "mode" mais ce n'est pas du style.

Mo : Vous ne pouvez pas utiliser à juste titre cette dystopie de Thom Browne comme exemple. Dries Van Noten et Bottega Veneta les ont également montrés, d'une manière portable. Je ne dis pas que je recommande à un homme adulte de porter un débardeur avec un graphique punk-rock dessus, mais un débardeur de couleur unie et fait d'un bon tissu est un bon substitut pour un t-shirt uni. Bien sûr, les jocks et les frères de la fraternité sont les affiches de facto des débardeurs, mais cela ne signifie pas que les hommes plus respectables ne peuvent pas les reprendre.

AL: Les ramener où exactement ? Écoutez, non seulement les débardeurs manquent de dignité, mais ils ont aussi une forme très difficile à porter pour de nombreux hommes, à moins que vous n'ayez une poitrine et des épaules massives et une taille étroite, ou que vous soyez très mince sans aucun ventre. Et même cette première option de tête de viande n'a pas l'air si géniale. Un débardeur est l'opposé d'un blazer sur mesure : il rend la plupart des hommes pires. Et Dieu vous garde de montrer un téton dans un lieu public.

Mo : Aucun argument sur ce dernier bit. Et oui, c'est un style qui convient le mieux aux hommes qui travaillent sur leur forme physique et il devrait probablement être évité par les gars plus corpulents. Mais c'est votre récompense pour faire de l'exercice et montrer votre corps. Et bien qu'il ne s'agisse certainement pas d'une veste sur mesure, si vous vous présentez dans un réservoir à un barbecue dans le jardin par une journée d'été étouffante, je doute fort que quiconque clignerait des yeux. Si vous portiez une veste à double boutonnage, même bien taillée, vous auriez probablement l'air hors de propos.

AL: Ce qui est déplacé, c'est de dépenser trois cents dollars pour un char Dries.

Mo : Encore une fois, j'ai pensé que ceux qui étaient un peu lâches et volumineux qui étaient montrés aux semaines de la mode à Paris et à Milan avaient une certaine insouciance.

AL: Insouciance? Plus proche du centre commercial punk adolescent.

Mo : Dries les a montrés avec un short imprimé, et il avait l'air cool et jeune mais toujours sophistiqué. Chez Bottega, ils étaient portés sous un tas de choses, ce qui, à mon avis, ressemblait à celui des hommes adultes.en dehors des centres commerciaux&mdashdress en été, avec plusieurs couches légères qui peuvent être ajustées à leur guise. C'est facile à vivre et pas si sérieux ou étouffant, ce que j'apprécie. Le prix, eh bien, il y a beaucoup de choses à dire sur la dépense de grosses sommes d'argent pour des articles assez courants. Mais je suis sûr qu'American Apparel, ou J.Crew, ou Urban Outfitters, ou même H&M ont de belles versions simples que beaucoup de gens pourraient porter.

AL: Eh bien, je suppose que nous sommes dans une impasse.

Mo : Ouais, j'ai besoin d'aller me calmer. Peut-être glisser dans mon réservoir.


Le débat : un homme adulte peut-il porter un débardeur ?

Les débardeurs pourraient être les chemises les plus efficaces, couvrant tous les signes vitaux avec le moins de matière. Et ils sont un incontournable de l'été pour des milliers d'hommes, une popularité qui a récemment attiré l'attention de certains créateurs de haute couture, qui ont défilé en débardeurs sur les podiums printemps/été 2015. Mais juste parce que Dries Van Noten les montre, cela ne signifie pas que les débardeurs sont incontestablement élégants ou, disons, appropriés pour n'importe où autre que la plage. Pour découvrir les nuances d'un haut des plus controversés, nous avons invité les rédacteurs de style d'Esquire Digital, Andrew D. Luecke et Max Berlinger, à discuter des avantages et des inconvénients du débardeur.

MAX BERLINGER : Nous voici donc dans la chaleur de l'été à discuter de la chemise d'été la plus respirante : le débardeur.

ANDRE LUECKE : Vous entendez par là la seule chemise sans grâce et sans but. Max, est-ce vraiment plus cool qu'un tee-shirt ou, encore mieux, une belle chemise aloha ? Non, ce n'est pas le cas. La seule chose à laquelle il fournit de l'air, c'est la vanité.

Mo : Tout d'abord, votre recommandation simultanée de chemises aloha et de dédain pour la vanité est étonnante. Deuxièmement, lorsqu'il fait chaud et humide, ou que vous êtes exposé à la lumière directe du soleil pendant une période prolongée, un débardeur est certainement une option plus fraîche.

AL: Mais il expose vos épaules et votre poitrine à la lumière directe du soleil, alors qu'une chemise blanche repoussera la lumière du soleil loin de votre corps.

Mo : Troisièmement, les débardeurs ne sont plus seulement des vêtements de détente vendus par les marques de skate et de surf. Les designers s'en emparent. Des labels réputés les ont utilisés sur leurs pistes, d'accord, certes pas ensoleillées.

AL: Une apparition dans un défilé n'est pas une justification. Regardez le défilé de Thom Browne d'il y a quelques semaines&mdashit est unwearable. C'est peut-être de la "mode" mais ce n'est pas du style.

Mo : Vous ne pouvez pas utiliser à juste titre cette dystopie de Thom Browne comme exemple. Dries Van Noten et Bottega Veneta les ont également montrés, d'une manière portable. Je ne dis pas que je recommande à un homme adulte de porter un débardeur avec un graphique punk-rock dessus, mais un débardeur de couleur unie et fait d'un bon tissu est un bon substitut pour un t-shirt uni. Bien sûr, les jocks et les frères de la fraternité sont les affiches de facto des débardeurs, mais cela ne signifie pas que les hommes plus respectables ne peuvent pas les reprendre.

AL: Les ramener où exactement ? Écoutez, non seulement les débardeurs manquent de dignité, mais ils ont aussi une forme très difficile à porter pour de nombreux hommes, à moins que vous n'ayez une poitrine et des épaules massives et une taille étroite, ou que vous soyez très mince sans aucun ventre. Et même cette première option de tête de viande n'a pas l'air si géniale. Un débardeur est l'opposé d'un blazer sur mesure : il rend la plupart des hommes pires. Et Dieu vous garde de montrer un téton dans un lieu public.

Mo : Aucun argument sur ce dernier bit. Et oui, c'est un style qui convient le mieux aux hommes qui travaillent sur leur forme physique et il devrait probablement être évité par les gars plus corpulents. Mais c'est votre récompense pour faire de l'exercice et montrer votre corps. Et bien qu'il ne s'agisse certainement pas d'une veste sur mesure, si vous vous présentez dans un réservoir à un barbecue dans le jardin par une journée d'été étouffante, je doute fort que quiconque clignerait des yeux. Si vous portiez une veste à double boutonnage, même bien taillée, vous auriez probablement l'air hors de propos.

AL: Ce qui est déplacé, c'est de dépenser trois cents dollars pour un char Dries.

Mo : Encore une fois, j'ai pensé que ceux qui étaient un peu lâches et volumineux qui étaient montrés aux semaines de la mode à Paris et à Milan avaient une certaine insouciance.

AL: Insouciance? Plus proche du centre commercial punk adolescent.

Mo : Dries les a montrés avec un short imprimé, et il avait l'air cool et jeune mais toujours sophistiqué. Chez Bottega, ils étaient portés sous un tas de choses, ce qui, à mon avis, ressemblait à celui des hommes adultes.en dehors des centres commerciaux&mdashdress en été, avec plusieurs couches légères qui peuvent être ajustées à leur guise. C'est facile à vivre et pas si sérieux ou étouffant, ce que j'apprécie. Le prix, eh bien, il y a beaucoup de choses à dire sur la dépense de grosses sommes d'argent pour des articles assez courants. Mais je suis sûr qu'American Apparel, ou J.Crew, ou Urban Outfitters, ou même H&M ont de belles versions simples que beaucoup de gens pourraient porter.

AL: Eh bien, je suppose que nous sommes dans une impasse.

Mo : Ouais, j'ai besoin d'aller me calmer. Peut-être glisser dans mon réservoir.


Le débat : un homme adulte peut-il porter un débardeur ?

Les débardeurs pourraient être les chemises les plus efficaces, couvrant tous les signes vitaux avec le moins de matière. Et ils sont un incontournable de l'été pour des milliers d'hommes, une popularité qui a récemment attiré l'attention de certains créateurs de haute couture, qui ont défilé en débardeurs sur les podiums printemps/été 2015. Mais juste parce que Dries Van Noten les montre, cela ne signifie pas que les débardeurs sont incontestablement élégants ou, disons, appropriés pour n'importe où autre que la plage. Pour découvrir les nuances d'un haut des plus controversés, nous avons invité les rédacteurs de style d'Esquire Digital, Andrew D. Luecke et Max Berlinger, à discuter des avantages et des inconvénients du débardeur.

MAX BERLINGER : Nous voici donc dans la chaleur de l'été à discuter de la chemise d'été la plus respirante : le débardeur.

ANDRE LUECKE : Vous entendez par là la seule chemise sans grâce et sans but. Max, est-ce vraiment plus cool qu'un tee-shirt ou, encore mieux, une belle chemise aloha ? Non, ce n'est pas le cas. La seule chose à laquelle il fournit de l'air, c'est la vanité.

Mo : Tout d'abord, votre recommandation simultanée de chemises aloha et de dédain pour la vanité est étonnante. Deuxièmement, lorsqu'il fait chaud et humide, ou que vous êtes exposé à la lumière directe du soleil pendant une période prolongée, un débardeur est certainement une option plus fraîche.

AL: Mais il expose vos épaules et votre poitrine à la lumière directe du soleil, alors qu'une chemise blanche repoussera la lumière du soleil loin de votre corps.

Mo : Troisièmement, les débardeurs ne sont plus seulement des vêtements de détente vendus par les marques de skate et de surf. Les designers s'en emparent. Des labels réputés les ont utilisés sur leurs pistes, d'accord, certes pas ensoleillées.

AL: Une apparition dans un défilé n'est pas une justification. Regardez le défilé de Thom Browne d'il y a quelques semaines&mdashit est unwearable. C'est peut-être "mode" mais ce n'est pas du style.

Mo : Vous ne pouvez pas utiliser à juste titre cette dystopie de Thom Browne comme exemple. Dries Van Noten et Bottega Veneta les ont également montrés, d'une manière portable. Je ne dis pas que je recommande à un homme adulte de porter un débardeur avec un graphique punk-rock dessus, mais un débardeur de couleur unie et fait d'un bon tissu est un bon substitut pour un t-shirt uni. Bien sûr, les jocks et les frères de la fraternité sont les affiches de facto des débardeurs, mais cela ne signifie pas que les hommes plus respectables ne peuvent pas les reprendre.

AL: Les ramener où exactement ? Écoutez, non seulement les débardeurs manquent de dignité, mais ils ont également une forme très difficile à porter pour de nombreux hommes, à moins que vous n'ayez une poitrine et des épaules massives et une taille étroite, ou que vous soyez très mince sans aucun ventre. Et même cette première option de tête de viande n'a pas l'air si géniale. Un débardeur est l'opposé d'un blazer sur mesure : il rend la plupart des hommes pires. Et Dieu vous garde de montrer un téton dans un lieu public.

Mo : Aucun argument sur ce dernier bit. Et oui, c'est un style qui convient le mieux aux hommes qui travaillent sur leur forme physique et il devrait probablement être évité par les hommes plus corpulents. Mais c'est votre récompense pour faire de l'exercice et montrer votre corps. Et bien qu'il ne s'agisse certainement pas d'une veste sur mesure, si vous vous présentez dans un réservoir à un barbecue dans le jardin par une journée d'été étouffante, je doute fort que quiconque clignerait des yeux. Si vous portiez une veste à double boutonnage, même bien taillée, vous auriez probablement l'air hors de propos.

AL: Ce qui est déplacé, c'est de dépenser trois cents dollars pour un char Dries.

Mo : Encore une fois, j'ai pensé que ceux qui étaient un peu lâches et volumineux qui étaient montrés aux semaines de la mode à Paris et à Milan avaient une certaine insouciance.

AL: Insouciance? Plus proche du centre commercial punk adolescent.

Mo : Dries les a montrés avec un short imprimé, et il avait l'air cool et jeune mais toujours sophistiqué. Chez Bottega, ils étaient portés sous un tas de choses, ce qui, à mon avis, ressemblait à celui des hommes adultes.en dehors des centres commerciaux&mdashdress en été, avec plusieurs couches légères qui peuvent être ajustées à leur guise. C'est facile à vivre et pas si sérieux ou étouffant, ce que j'apprécie. Le prix, eh bien, il y a beaucoup de choses à dire sur la dépense de grosses sommes d'argent pour des articles assez courants. Mais je suis sûr qu'American Apparel, ou J.Crew, ou Urban Outfitters, ou même H&M ont de belles versions simples que beaucoup de gens pourraient porter.

AL: Eh bien, je suppose que nous sommes dans une impasse.

Mo : Ouais, j'ai besoin d'aller me calmer. Peut-être glisser dans mon réservoir.


Le débat : un homme adulte peut-il porter un débardeur ?

Les débardeurs pourraient être les chemises les plus efficaces, couvrant tous les signes vitaux avec le moins de matière. Et ils sont un incontournable de l'été pour des milliers d'hommes, une popularité qui a récemment attiré l'attention de certains créateurs de haute couture, qui ont défilé en débardeurs sur les podiums printemps/été 2015. Mais juste parce que Dries Van Noten les montre, cela ne signifie pas que les débardeurs sont incontestablement élégants ou, disons, appropriés pour n'importe où autre que la plage. Pour découvrir les nuances d'un haut des plus controversés, nous avons invité les rédacteurs de style d'Esquire Digital, Andrew D. Luecke et Max Berlinger, à discuter des avantages et des inconvénients du débardeur.

MAX BERLINGER : Nous voici donc dans la chaleur de l'été à discuter de la chemise d'été la plus respirante : le débardeur.

ANDRE LUECKE : Vous entendez par là la seule chemise sans grâce et sans but. Max, est-ce vraiment plus cool qu'un t-shirt ou, mieux encore, une belle chemise aloha ? Non, ce n'est pas le cas. La seule chose à laquelle il fournit de l'air, c'est la vanité.

Mo : Tout d'abord, votre recommandation simultanée de chemises aloha et de dédain pour la vanité est étonnante. Deuxièmement, lorsqu'il fait chaud et humide, ou que vous êtes exposé à la lumière directe du soleil pendant une période prolongée, un débardeur est certainement une option plus fraîche.

AL: Mais il expose vos épaules et votre poitrine à la lumière directe du soleil, alors qu'une chemise blanche repoussera la lumière du soleil loin de votre corps.

Mo : Troisièmement, les débardeurs ne sont plus seulement des vêtements de détente vendus par les marques de skate et de surf. Les designers s'en emparent. Des labels réputés les ont utilisés sur leurs pistes, d'accord, certes pas ensoleillées.

AL: Une apparition dans un défilé n'est pas une justification. Regardez le défilé de Thom Browne d'il y a quelques semaines&mdashit est unwearable. C'est peut-être de la "mode" mais ce n'est pas du style.

Mo : Vous ne pouvez pas utiliser à juste titre cette dystopie de Thom Browne comme exemple. Dries Van Noten et Bottega Veneta les ont également montrés, d'une manière portable. Je ne dis pas que je recommande à un homme adulte de porter un débardeur avec un graphique punk-rock dessus, mais un débardeur de couleur unie et fait d'un bon tissu est un bon substitut pour un t-shirt uni. Bien sûr, les jocks et les frères de la fraternité sont les affiches de facto des débardeurs, mais cela ne signifie pas que les hommes plus respectables ne peuvent pas les reprendre.

AL: Les ramener où exactement ? Écoutez, non seulement les débardeurs manquent de dignité, mais ils ont aussi une forme très difficile à porter pour de nombreux hommes, à moins que vous n'ayez une poitrine et des épaules massives et une taille étroite, ou que vous soyez très mince sans aucun ventre. Et même cette première option de tête de viande n'a pas l'air si géniale. Un débardeur est l'opposé d'un blazer sur mesure : il rend la plupart des hommes pires. Et Dieu vous garde de montrer un téton dans un lieu public.

Mo : Aucun argument sur ce dernier bit. Et oui, c'est un style qui convient le mieux aux hommes qui travaillent sur leur forme physique et il devrait probablement être évité par les gars plus corpulents. Mais c'est votre récompense pour faire de l'exercice et montrer votre corps. Et bien qu'il ne s'agisse certainement pas d'une veste sur mesure, si vous vous présentez dans un réservoir à un barbecue dans le jardin par une journée d'été étouffante, je doute fort que quiconque clignerait des yeux. Si vous portiez une veste à double boutonnage, même bien taillée, vous auriez probablement l'air hors de propos.

AL: Ce qui est déplacé, c'est de dépenser trois cents dollars pour un char Dries.

Mo : Encore une fois, j'ai pensé que ceux qui étaient un peu lâches et volumineux qui étaient montrés aux semaines de la mode à Paris et à Milan avaient une certaine insouciance.

AL: Insouciance? Plus proche du centre commercial punk adolescent.

Mo : Dries les a montrés avec un short imprimé, et il avait l'air cool et jeune mais toujours sophistiqué. Chez Bottega, ils étaient portés sous un tas de choses, ce qui, à mon avis, ressemblait à celui des hommes adultes.en dehors des centres commerciaux&mdashdress en été, avec plusieurs couches légères qui peuvent être ajustées à leur guise. C'est facile à vivre et pas si sérieux ou étouffant, ce que j'apprécie. Le prix, eh bien, il y a beaucoup de choses à dire sur la dépense de grosses sommes d'argent pour des articles assez courants. Mais je suis sûr qu'American Apparel, ou J.Crew, ou Urban Outfitters, ou même H&M ont de belles versions simples que beaucoup de gens pourraient porter.

AL: Eh bien, je suppose que nous sommes dans une impasse.

Mo : Ouais, j'ai besoin d'aller me calmer. Peut-être glisser dans mon réservoir.


Le débat : un homme adulte peut-il porter un débardeur ?

Les débardeurs pourraient être les chemises les plus efficaces, couvrant tous les signes vitaux avec le moins de matière. Et ils sont un incontournable de l'été pour des milliers d'hommes, une popularité qui a récemment attiré l'attention de certains créateurs de haute couture, qui ont défilé en débardeurs sur les podiums printemps/été 2015. Mais juste parce que Dries Van Noten les montre, cela ne signifie pas que les débardeurs sont incontestablement élégants ou, disons, appropriés pour n'importe où autre que la plage. Pour découvrir les nuances d'un haut des plus controversés, nous avons invité les rédacteurs de style d'Esquire Digital, Andrew D. Luecke et Max Berlinger, à discuter des avantages et des inconvénients du débardeur.

MAX BERLINGER : Alors, nous voici dans la chaleur de l'été pour discuter de la chemise d'été la plus respirante : le débardeur.

ANDRE LUECKE : Vous entendez par là la seule chemise sans grâce et sans but. Max, est-ce vraiment plus cool qu'un tee-shirt ou, encore mieux, une belle chemise aloha ? Non, ce n'est pas le cas. La seule chose à laquelle il fournit de l'air, c'est la vanité.

Mo : Tout d'abord, votre recommandation simultanée de chemises aloha et de dédain pour la vanité est étonnante. Deuxièmement, lorsqu'il fait chaud et humide, ou que vous êtes exposé à la lumière directe du soleil pendant une période prolongée, un débardeur est certainement une option plus fraîche.

AL: Mais il expose vos épaules et votre poitrine à la lumière directe du soleil, alors qu'une chemise blanche repoussera la lumière du soleil loin de votre corps.

Mo : Troisièmement, les débardeurs ne sont plus seulement des vêtements de détente vendus par les marques de skate et de surf. Les designers s'en emparent. Des labels réputés les ont utilisés sur leurs pistes, d'accord, certes pas ensoleillées.

AL: Une apparition dans un défilé n'est pas une justification. Regardez le défilé de Thom Browne d'il y a quelques semaines&mdashit est unwearable. C'est peut-être de la "mode" mais ce n'est pas du style.

Mo : Vous ne pouvez pas utiliser à juste titre cette dystopie de Thom Browne comme exemple. Dries Van Noten et Bottega Veneta les ont également montrés, d'une manière portable. Je ne dis pas que je recommande à un homme adulte de porter un débardeur avec un graphique punk-rock dessus, mais un débardeur de couleur unie et fait d'un bon tissu est un bon substitut pour un t-shirt uni. Bien sûr, les jocks et les frères de la fraternité sont les affiches de facto des débardeurs, mais cela ne signifie pas que les hommes plus respectables ne peuvent pas les reprendre.

AL: Les ramener où exactement ? Écoutez, non seulement les débardeurs manquent de dignité, mais ils ont aussi une forme très difficile à porter pour de nombreux hommes, à moins que vous n'ayez une poitrine et des épaules massives et une taille étroite, ou que vous soyez très mince sans aucun ventre. Et même cette première option de tête de viande n'a pas l'air si géniale. Un débardeur est l'opposé d'un blazer sur mesure : il rend la plupart des hommes pires. Et Dieu vous garde de montrer un téton dans un lieu public.

Mo : Aucun argument sur ce dernier bit. Et oui, c'est un style qui convient le mieux aux hommes qui travaillent sur leur forme physique et il devrait probablement être évité par les gars plus corpulents. Mais c'est votre récompense pour faire de l'exercice et montrer votre corps. Et bien qu'il ne s'agisse certainement pas d'une veste sur mesure, si vous vous présentez dans un réservoir à un barbecue dans le jardin par une journée d'été étouffante, je doute fort que quiconque clignerait des yeux. Si vous portiez une veste à double boutonnage, même bien taillée, vous auriez probablement l'air hors de propos.

AL: Ce qui est déplacé, c'est de dépenser trois cents dollars pour un char Dries.

Mo : Encore une fois, j'ai pensé que ceux qui étaient un peu lâches et volumineux qui étaient montrés aux semaines de la mode à Paris et à Milan avaient une certaine insouciance.

AL: Insouciance? Plus proche du centre commercial punk adolescent.

Mo : Dries les a montrés avec un short imprimé, et il avait l'air cool et jeune mais toujours sophistiqué. Chez Bottega, ils étaient portés sous un tas de choses, ce qui, à mon avis, ressemblait à celui des hommes adultes.en dehors des centres commerciaux&mdashdress in the summer, with several light layers that can be adjusted as they please. It's easygoing and not so self-serious or stuffy, which I appreciate. The price, well, there are a lot of things that could be said about spending copious amounts of money on fairly common items. But I'm sure that American Apparel, or J.Crew, or Urban Outfitters, or even H&M has nice, simple versions that many people could wear.

AL: Well, I guess we're at a stalemate.

MB: Yeah, I need to go cool off. Possibly slip into my tank.


The Debate: Can an Adult Man Wear a Tank Top?

Tank tops might be the most efficient of shirts, covering all the vitals with the least amount of material. And they're a summertime staple for thousands of men, a popularity that's recently got the attention of some high-fashion designers, who marched tank tops down spring/summer 2015 runways. But just because Dries Van Noten shows them, it doesn't mean tank tops are unquestionably stylish or, say, appropriate for anywhere other than the beach. To tease out the nuances of a most controversial top, we invited Esquire Digital's style editors Andrew D. Luecke and Max Berlinger to discuss the pros and cons of the tank top.

MAX BERLINGER: So, here we are in the heat of summer discussing the most breathable of summertime shirts: the tank top.

ANDREW LUECKE: By which you mean the one shirt with no grace and no purpose. Max, is it really that much cooler than a tee or, even better, a nice aloha shirt? No, it is not. The only thing it provides air to is one's vanity.

MB: First off, your simultaneous recommendation of aloha shirts and disdain for vanity is astonishing. Second off, when it's hot and humid, or you're out in direct sunlight for an extended period of time, a tank top is definitely a cooler option&mdash

AL: But it exposes your shoulders and chest to direct sunlight, whereas a white shirt will actually bounce sunlight away from your body.

MB: Third off, tank tops are no longer just slacker gear peddled by skate and surf brands. Designers are picking up on them. Reputable labels have been using them on their, okay, admittedly not sunlit runways.

AL: An appearance in a runway show is no justification. Look at the Thom Browne show from a few weeks ago&mdashit's unwearable. It may be "fashion" but it's not style.

MB: You can't fairly use that Thom Browne dystopia as your example. Dries Van Noten and Bottega Veneta showed them too, in a wearable way. I'm not saying I recommend that a grown man wear a tank with a punk-rock graphic on it, but one that's a solid color and made of good fabric is a fine substitute for a plain T-shirt. Sure, jocks and fraternity brothers are the de facto poster boys for tank tops, but that doesn't mean more respectable men can't take them back.

AL: Take them back to where, exactly? Look, not only are tank tops lacking in dignity but they're also a very hard shape for many men to pull off, unless you have a massive chest and shoulders and a narrow waist, or are very slim with no paunch whatsoever. And even that first meathead option doesn't look that great. A tank top is the opposite of a tailored blazer: It makes most men look worse. And God forbid you show a nipple in a public setting.

MB: No argument on that last bit. And yes, it's a style that looks best on men who work on their fitness and it probably should be avoided by portlier guys. But that's your reward for working out&mdashto show off your body. And while it's definitely not a tailored jacket, if you showed up in a tank to a backyard barbecue on a sweltering summer day, I highly doubt anyone would bat an eye. If you were wearing a double-breasted jacket, however well tailored, you'd most likely look out of place.

AL: What's out of place is spending three hundred dollars on a Dries tank.

MB: Again, I thought that those kinda loose, voluminous ones that were shown at the Paris and Milan fashion weeks had a certain insouciance.

AL: Insouciance? Closer to teenage mall-punk.

MB: Dries showed them with printed shorts, and it looked cool and youthful but still sophisticated. At Bottega they were worn under a bunch of things, which I thought looked the way adult men&mdashoutside of malls&mdashdress in the summer, with several light layers that can be adjusted as they please. It's easygoing and not so self-serious or stuffy, which I appreciate. The price, well, there are a lot of things that could be said about spending copious amounts of money on fairly common items. But I'm sure that American Apparel, or J.Crew, or Urban Outfitters, or even H&M has nice, simple versions that many people could wear.

AL: Well, I guess we're at a stalemate.

MB: Yeah, I need to go cool off. Possibly slip into my tank.


The Debate: Can an Adult Man Wear a Tank Top?

Tank tops might be the most efficient of shirts, covering all the vitals with the least amount of material. And they're a summertime staple for thousands of men, a popularity that's recently got the attention of some high-fashion designers, who marched tank tops down spring/summer 2015 runways. But just because Dries Van Noten shows them, it doesn't mean tank tops are unquestionably stylish or, say, appropriate for anywhere other than the beach. To tease out the nuances of a most controversial top, we invited Esquire Digital's style editors Andrew D. Luecke and Max Berlinger to discuss the pros and cons of the tank top.

MAX BERLINGER: So, here we are in the heat of summer discussing the most breathable of summertime shirts: the tank top.

ANDREW LUECKE: By which you mean the one shirt with no grace and no purpose. Max, is it really that much cooler than a tee or, even better, a nice aloha shirt? No, it is not. The only thing it provides air to is one's vanity.

MB: First off, your simultaneous recommendation of aloha shirts and disdain for vanity is astonishing. Second off, when it's hot and humid, or you're out in direct sunlight for an extended period of time, a tank top is definitely a cooler option&mdash

AL: But it exposes your shoulders and chest to direct sunlight, whereas a white shirt will actually bounce sunlight away from your body.

MB: Third off, tank tops are no longer just slacker gear peddled by skate and surf brands. Designers are picking up on them. Reputable labels have been using them on their, okay, admittedly not sunlit runways.

AL: An appearance in a runway show is no justification. Look at the Thom Browne show from a few weeks ago&mdashit's unwearable. It may be "fashion" but it's not style.

MB: You can't fairly use that Thom Browne dystopia as your example. Dries Van Noten and Bottega Veneta showed them too, in a wearable way. I'm not saying I recommend that a grown man wear a tank with a punk-rock graphic on it, but one that's a solid color and made of good fabric is a fine substitute for a plain T-shirt. Sure, jocks and fraternity brothers are the de facto poster boys for tank tops, but that doesn't mean more respectable men can't take them back.

AL: Take them back to where, exactly? Look, not only are tank tops lacking in dignity but they're also a very hard shape for many men to pull off, unless you have a massive chest and shoulders and a narrow waist, or are very slim with no paunch whatsoever. And even that first meathead option doesn't look that great. A tank top is the opposite of a tailored blazer: It makes most men look worse. And God forbid you show a nipple in a public setting.

MB: No argument on that last bit. And yes, it's a style that looks best on men who work on their fitness and it probably should be avoided by portlier guys. But that's your reward for working out&mdashto show off your body. And while it's definitely not a tailored jacket, if you showed up in a tank to a backyard barbecue on a sweltering summer day, I highly doubt anyone would bat an eye. If you were wearing a double-breasted jacket, however well tailored, you'd most likely look out of place.

AL: What's out of place is spending three hundred dollars on a Dries tank.

MB: Again, I thought that those kinda loose, voluminous ones that were shown at the Paris and Milan fashion weeks had a certain insouciance.

AL: Insouciance? Closer to teenage mall-punk.

MB: Dries showed them with printed shorts, and it looked cool and youthful but still sophisticated. At Bottega they were worn under a bunch of things, which I thought looked the way adult men&mdashoutside of malls&mdashdress in the summer, with several light layers that can be adjusted as they please. It's easygoing and not so self-serious or stuffy, which I appreciate. The price, well, there are a lot of things that could be said about spending copious amounts of money on fairly common items. But I'm sure that American Apparel, or J.Crew, or Urban Outfitters, or even H&M has nice, simple versions that many people could wear.

AL: Well, I guess we're at a stalemate.

MB: Yeah, I need to go cool off. Possibly slip into my tank.


The Debate: Can an Adult Man Wear a Tank Top?

Tank tops might be the most efficient of shirts, covering all the vitals with the least amount of material. And they're a summertime staple for thousands of men, a popularity that's recently got the attention of some high-fashion designers, who marched tank tops down spring/summer 2015 runways. But just because Dries Van Noten shows them, it doesn't mean tank tops are unquestionably stylish or, say, appropriate for anywhere other than the beach. To tease out the nuances of a most controversial top, we invited Esquire Digital's style editors Andrew D. Luecke and Max Berlinger to discuss the pros and cons of the tank top.

MAX BERLINGER: So, here we are in the heat of summer discussing the most breathable of summertime shirts: the tank top.

ANDREW LUECKE: By which you mean the one shirt with no grace and no purpose. Max, is it really that much cooler than a tee or, even better, a nice aloha shirt? No, it is not. The only thing it provides air to is one's vanity.

MB: First off, your simultaneous recommendation of aloha shirts and disdain for vanity is astonishing. Second off, when it's hot and humid, or you're out in direct sunlight for an extended period of time, a tank top is definitely a cooler option&mdash

AL: But it exposes your shoulders and chest to direct sunlight, whereas a white shirt will actually bounce sunlight away from your body.

MB: Third off, tank tops are no longer just slacker gear peddled by skate and surf brands. Designers are picking up on them. Reputable labels have been using them on their, okay, admittedly not sunlit runways.

AL: An appearance in a runway show is no justification. Look at the Thom Browne show from a few weeks ago&mdashit's unwearable. It may be "fashion" but it's not style.

MB: You can't fairly use that Thom Browne dystopia as your example. Dries Van Noten and Bottega Veneta showed them too, in a wearable way. I'm not saying I recommend that a grown man wear a tank with a punk-rock graphic on it, but one that's a solid color and made of good fabric is a fine substitute for a plain T-shirt. Sure, jocks and fraternity brothers are the de facto poster boys for tank tops, but that doesn't mean more respectable men can't take them back.

AL: Take them back to where, exactly? Look, not only are tank tops lacking in dignity but they're also a very hard shape for many men to pull off, unless you have a massive chest and shoulders and a narrow waist, or are very slim with no paunch whatsoever. And even that first meathead option doesn't look that great. A tank top is the opposite of a tailored blazer: It makes most men look worse. And God forbid you show a nipple in a public setting.

MB: No argument on that last bit. And yes, it's a style that looks best on men who work on their fitness and it probably should be avoided by portlier guys. But that's your reward for working out&mdashto show off your body. And while it's definitely not a tailored jacket, if you showed up in a tank to a backyard barbecue on a sweltering summer day, I highly doubt anyone would bat an eye. If you were wearing a double-breasted jacket, however well tailored, you'd most likely look out of place.

AL: What's out of place is spending three hundred dollars on a Dries tank.

MB: Again, I thought that those kinda loose, voluminous ones that were shown at the Paris and Milan fashion weeks had a certain insouciance.

AL: Insouciance? Closer to teenage mall-punk.

MB: Dries showed them with printed shorts, and it looked cool and youthful but still sophisticated. At Bottega they were worn under a bunch of things, which I thought looked the way adult men&mdashoutside of malls&mdashdress in the summer, with several light layers that can be adjusted as they please. It's easygoing and not so self-serious or stuffy, which I appreciate. The price, well, there are a lot of things that could be said about spending copious amounts of money on fairly common items. But I'm sure that American Apparel, or J.Crew, or Urban Outfitters, or even H&M has nice, simple versions that many people could wear.

AL: Well, I guess we're at a stalemate.

MB: Yeah, I need to go cool off. Possibly slip into my tank.


The Debate: Can an Adult Man Wear a Tank Top?

Tank tops might be the most efficient of shirts, covering all the vitals with the least amount of material. And they're a summertime staple for thousands of men, a popularity that's recently got the attention of some high-fashion designers, who marched tank tops down spring/summer 2015 runways. But just because Dries Van Noten shows them, it doesn't mean tank tops are unquestionably stylish or, say, appropriate for anywhere other than the beach. To tease out the nuances of a most controversial top, we invited Esquire Digital's style editors Andrew D. Luecke and Max Berlinger to discuss the pros and cons of the tank top.

MAX BERLINGER: So, here we are in the heat of summer discussing the most breathable of summertime shirts: the tank top.

ANDREW LUECKE: By which you mean the one shirt with no grace and no purpose. Max, is it really that much cooler than a tee or, even better, a nice aloha shirt? No, it is not. The only thing it provides air to is one's vanity.

MB: First off, your simultaneous recommendation of aloha shirts and disdain for vanity is astonishing. Second off, when it's hot and humid, or you're out in direct sunlight for an extended period of time, a tank top is definitely a cooler option&mdash

AL: But it exposes your shoulders and chest to direct sunlight, whereas a white shirt will actually bounce sunlight away from your body.

MB: Third off, tank tops are no longer just slacker gear peddled by skate and surf brands. Designers are picking up on them. Reputable labels have been using them on their, okay, admittedly not sunlit runways.

AL: An appearance in a runway show is no justification. Look at the Thom Browne show from a few weeks ago&mdashit's unwearable. It may be "fashion" but it's not style.

MB: You can't fairly use that Thom Browne dystopia as your example. Dries Van Noten and Bottega Veneta showed them too, in a wearable way. I'm not saying I recommend that a grown man wear a tank with a punk-rock graphic on it, but one that's a solid color and made of good fabric is a fine substitute for a plain T-shirt. Sure, jocks and fraternity brothers are the de facto poster boys for tank tops, but that doesn't mean more respectable men can't take them back.

AL: Take them back to where, exactly? Look, not only are tank tops lacking in dignity but they're also a very hard shape for many men to pull off, unless you have a massive chest and shoulders and a narrow waist, or are very slim with no paunch whatsoever. And even that first meathead option doesn't look that great. A tank top is the opposite of a tailored blazer: It makes most men look worse. And God forbid you show a nipple in a public setting.

MB: No argument on that last bit. And yes, it's a style that looks best on men who work on their fitness and it probably should be avoided by portlier guys. But that's your reward for working out&mdashto show off your body. And while it's definitely not a tailored jacket, if you showed up in a tank to a backyard barbecue on a sweltering summer day, I highly doubt anyone would bat an eye. If you were wearing a double-breasted jacket, however well tailored, you'd most likely look out of place.

AL: What's out of place is spending three hundred dollars on a Dries tank.

MB: Again, I thought that those kinda loose, voluminous ones that were shown at the Paris and Milan fashion weeks had a certain insouciance.

AL: Insouciance? Closer to teenage mall-punk.

MB: Dries showed them with printed shorts, and it looked cool and youthful but still sophisticated. At Bottega they were worn under a bunch of things, which I thought looked the way adult men&mdashoutside of malls&mdashdress in the summer, with several light layers that can be adjusted as they please. It's easygoing and not so self-serious or stuffy, which I appreciate. The price, well, there are a lot of things that could be said about spending copious amounts of money on fairly common items. But I'm sure that American Apparel, or J.Crew, or Urban Outfitters, or even H&M has nice, simple versions that many people could wear.

AL: Well, I guess we're at a stalemate.

MB: Yeah, I need to go cool off. Possibly slip into my tank.


Voir la vidéo: Les meilleurs moments du défilé Prada printemps-été 2015 - Madame Figaro